Roulez prudemment, aussi sur la route de vos vacances. 
Un message des Parents d’Enfants Victimes de la Route.

Chambre inoccupée, mais pas à louer.

Lorsque des parents perdent un enfant dans un accident de la circulation, souvent ils conservent sa chambre à l’identique du jour où il l’a quitté pour la dernière fois. C’est l’un des principaux souvenir qu’ils gardent de lui. Et s’ils transforment cette chambre, c’est comme s’ils perdaient leur enfant à jamais !

En accord avec l’association des Parents des Enfants Victimes de la Route (OVK), nous vous présentons quelques-unes de ces chambres inoccupées, pour vous rappeler d’être prudent sur la route.  

“Un accident de moins, c’est déjà un succès.”
– papa de Stan

Des chambres inoccupées sur Booking.com

Ces chambres sont visibles sur Booking.com, pas pour les louer, mais pour sensibiliser les conducteurs à être prudent sur la route de leurs vacances et à destination. 

La chambre de Stan 

Stan est décédé dans un accident de voiture en 2019. Aujourd’hui, il aurait eu 24 ans. Stan était passionné de foot et rêvait de devenir pilote de chasse.

La chambre de Theo

Il y a 18 ans, Theo a perdu la vie dans un accident de voiture. Depuis, ses nombreux instruments de musique témoignent toujours de sa passion pour la musique.

La chambre de Sofie

Sofie était douée dans plusieurs sports. Les médailles dans sa chambre témoignent encore de la présence de Sofie, même cinq ans après son accident.

La chambre de Sander

Durant son temps libre, Sander était membre de plusieurs associations. Les uniformes dans sa chambre témoignent encore de la présence de Sander, même 13 ans après son accident.

La chambre de Hugo

Hugo a écrit son nom sur un mur de sa chambre. On peut toujours le voir aujourd’hui, car sa chambre n’a pas changé depuis son accident en 2016.